Vroom Auto...

 

Rétrospective des salons 2003 à 2005

J.L.B.Infos

Salon de l'auto de Bologne 2005

© Service de presse Bologne Motorshow

Peu après le salon d'Essen, celui de Bologne est toujours intéressant au niveau du design. C'est Citroën avec la C-Airplay, sur un air de Citroën Pluriel, qui a été comblée de succès. C'est un coupé 2 places de 3,30 m, à toit coulissant électrique, signé par le designer Jean-Pierre PLOUE, équipé d'un 110 cv à boite Sensordrive.

Le Vendetta et la C-Airplay © Photos services de presse Fiat et Citroën

Une bouille toute ronde où la lumière entrante en fait une voiture sympa d'emblée ! Parmi les autres attractions de ce salon, le vaste stand Fiat avec un style jeune comme au salon de l'auto de Paris 2004, avec la Seidici,(traduisez 16 en italien), un 4x4 de 4,11 m conçu avec Suzuki, et signé GIUGIARO, la Panda Cross assez jolie et très bien protégée, mais avec un prix en France non concurrentiel avoisinant les 17000 €. Ce fut aussi la présentation d'un concept car Vendeta par Iveco, qui n'est pas sans rappeler le Hummer. D'autres modèles plus classiques se sont croisés comme l'Audi S8 attendue par le Père Noël (photo ci-dessous).

Audi S8 présenté sur TF1 le 11/12/05 © Photo JL Benoit

Hummer devrait bientôt exporter en Europe un petit modèle,dont le prix avoisinerait ceux de la concurrence (à suivre).

Salon de l'auto de Tokyo 2005

Le salon a ouvert ses portes avec de nouveaux concepts, comme le Renault - Nissan, avec une gamme complète allant de la petite berline au monospace, Mitsubishi aussi. Très futuriste, cette exposition au pays du soleil levant 2005 est très high-tech :

- Berline électrique à huit roues, c'est l'Eliica, prototype conçue par les Universitaires de Keio à Tokyo, un véhicule qui atteint 100 km/h en 4,2" et une vitesse maxi de 370 km/h avec huit moteurs sous le capot, alimenté par des batteries au lithium-ion. Il est question d'une petite série au prix avoisinant les 260 000 €

Retrouvez d'autres infos sur les voitures électriques en page New's Techno

- I Swing, pour Toyota, il s'agit d'un prototype monoplace pouvant rouler sur deux ou trois roues suivant la vitesse choisie, équipée en conduite d'un joystick. Il est utile de se pencher à droite ou à gauche pour tourner. C'étaient 6 concept-cars présentés pour la marque japonaise dont le dernier 4x4 qui sera la base de la collaboration et du projet Peugeot-Citroën.

- Nissan en présentait 8, et aussi dans le concept car électrique avec un véhicule qui n'a pas besoin de marche arrière, puisque la Pivo, a une cabine qui pivote à 360°, mais aussi la GTR qui devrait être bientôt commercialisée, équipée en 4 roues motrices, avec un V6 de 450 chevaux qui fera bientôt des tests sur le Nürbürgring. Autre proto, le coupé rétro Nissan Foria qui ressemble au look de la mythique Lancia Fulvia Zagatto, pourrait voir le jour en 2007. "La voiture de sport, c'est le symbole de la technologie" précisait sur place le PDG de Nissan-Renault, Carlos GOSHN. C'était aussi la présentation de la Cube, une mini-carrée au look décalé un brin nostalgique (calandre avant rappelant l'Alfa Giulietta), mini-monospace bientôt commercialisé au Japon sur la base d'un chassis Micra.

- Suzuki et la Ionis pourrait être un proto annonçant une future série "Wagon R+", un minispace à cabine avancée. C'est aussi la LC, une petite citadine au look décalé et rétro, 2 portes avec un intérieur rouge et écossais... Chouette !

- Pour Audi, c'est la présentation de la future Audi TT plus façon coupé Z4 BMW avec un look de "shooting break", des motorisations prévues de 2.0 FSI au V6 de 3.2 l développant 250 chevaux. Trois carrosseries pourront voir le jour : Roadster, à capote souple, break de chasse ou coupé. Le proto SBC annonce cette nouvelle production prévue pour fin 2006,

- Pour Mercedes, c'était un proto hybride F 600.

Parallèlement au salon de l'auto, Tokyo vivait aussi sous l'oeil du deux roues avec un salon résolument innovant également à l'image de ces motos aux allures de Jet Ski ou Pick-Up, les motos hybrides, le proto avec les nouvelles épures d'une VMax pour Yamaha, la Stratosphère de Suzuki...C'était également l'occasion aux occidentaux de découvrir là-bas que le tunning s'institutionnalise avec la marque spécialisée de Nismo issue de Nissan, commentée par l'ancien pilote de F1, Erik COMAS, désormais installé au Japon. Un grand rassemblement de voitures françaises des années 60 à 80 (4L, 2 ch, DS, Gordini, R5, BX...) a permis également de voir combien celles-ci étaient idolatrées !

1er salon Ecomobile à Lyon 2005

En parallèle au salon de Lyon, cette exposition présentait sur 4000 m2 de nombreuses innovations dont un scooter fonctionnant au GPL, un produit chinois construit à 200 000 exemplaires. Le gaz offre de nouvelles possibilités dont le projet de station au domicile pour se ravitailler. Pour Peugeot c'est l'électrique avec le Satelis déjà vu au mondial du deux roues de Paris. Chevrolet exposait un bi-fuel gaz-essence, Toyota son véhicule hybride élu auto de l'année, avec un prix compétitif : Autant d'espoirs pour ceux qui attendent un nouveau carburant et des véhicules propres. Et puis pour les essais, une piste de karting pour passer dans le baquet sans bruit : Electrique aussi !

Toyota Hybride Prius© Photos JL BENOIT

Voir aussi la rétrospective du mondial du deux roues de Paris

Voir aussi les nouveautés technologiques d'Equip'Auto Paris

Salon de l'auto de Francfort 2005

Le salon a ouvert ses portes avec de nouveaux concepts, comme le VW Elios, un cabriolet 4 places, Renault avec le projet bleu pastel de SUV (Sport Utility Vehicle) Egeus, Citroën avec le superbe Sportlounge, d'un jaune et d'une ligne superbes, mélange de coupé et de monospace assorti d'un extracteur d'air arrière, un Station Wagon tiré de la Mini BMW, ou encore l'ébauche du futur coupé Z4, l'essai d'un "crosstown Smart" entre jeep et cabrio à moteur hybride (moteur électrique de 25 kw développant 31 ch). Mitsubishi avait misé sur le Concept Sportback 4 portes, Opel sur l'Antara GTC (Gran Turismo Crossover équipé d'un diesel 1.9 l développant 212 ch). Jeep présentait le proto Compass, Skoda le Yeti pick-up et Dodge un petit musclé carré, le micro. Peugeot n'inovait guère avec un petit engin, avec le 20 cup à trois roues qui pourrait cependant faire penser à un futur avant de la prochaine 207. Maybach présentait un modèle unique, coupé de luxe et unique développant 700 cv avec son V12 pour 351,45 km/h : L'Excelero Sports Coupé. Ford avec le losis continue dans le design avec un nouveau concept de coupé dont les portes s'ouvrent en hauteur façon papillon. Mazda présentait la Sassou (trois cylindres turbo à injection directe s'arrêtant au feu rouge pour économiser le carburant, banquette arrière gonflable en fonction de l'utilisation et des passagers).

Photos Renault Presse © Les esquisses du prototype Egeus

C'était l'occasion de découvrir de nouveaux modèles inédits comme la Geely CD, coupé chinois qui s'annonce avec un prix qui devrait avoisiner les 10 000 €, les premiers modèles pouvant arriver avec des prix de 3500 €, une berline Brillance Zonghua et la Jiangling Landwind qui est proche de l'ancien Opel Frontera : Une concurrence des prix s'annonce comme dans le textile actuellement.

Ce sont aussi la luxueuse Jaguar XK, l'Aston Martin Vintage, la Lamborghini Gallardo speader, la Ferrari F430 Challenge à boite F1 développant 450 cv, un coupé Roadster Z4 BMW XK et le Porsche Cayman, avec un hayon à l'arrière, l'Audi Q7, 4x4 sur la base du Porsche Cayenne et de la VW Touareg que l'on retrouvera en motorisation V6 3.0 ou avec un 4.2 l, un diesel aussi développant 233 cv, le Dodge Nitro ; c'est aussi la nouvelle Grande Punto dessinée par GIUGIARO, avec un avant stylé façon Maserati, une Volvo C70 cabrio, signée PININFARINA, la Cadillac BLS, le Dodge Caliber, la nouvelle Yaris de Toyota fabriquée à Valenciennes, le nouveau modèle Renault Clio III, les versions modernisées de Toyota Rav 4 et Vitara Suzuki en 3 portes. VW qui lance sa 5ème génération avec une Golf 32 qui gagne 9 cv de puissance sur la version précédente avec ses 250 chevaux.

Mercedes, avec une imposante présentation sur trois niveaux, voit sortir une nouvelle limousine 600 avec un top d'équipements dont des phares infrarouges. Bentley faisait dans le grand luxe blanc et cuir d'un nouveau cabriolet Azur.

Accentuée par la hausse de l'essence, la recherche s'accentue concernant les nouvelles énergies avec des moteurs hybrides sur le marché, essence-électricité, comme les Lexus, Mercedes Classe S, VW Q7 hybrid, Honda Civic et bientôt sur un Porsche Cayenne. Valéo, lui, présentait un moteur sans arbre à came, le "camless" s'annonce avec un gain de consommation annoncé de 20 %.

Peugeot présentait le dernier modèle gardeur nature de son concours de design "Dessinez la Peugeot dont vous rêvez !", sélectonné avec 30 autres projets ; la Moovie, est une auto-bulle à deux places toute ronde de 2,32 m de long, toute en verre, très originale, équipée de portes latérales et arrondies. Ce véhicule urbain sphèrique, bleu et jaune a été conçu par un portugais de 23 ans, André COSTA. Il mesure 1,10 m de moins que la 107.

Renault, avec un concept-car, voit avec sa Clio RS une première annonce de la future sportive, construire dans l'ancienne usine Alpine de Dieppe, dont la sortie est attendue pour le Salon de Genève ; remplaçante de la V6, c'est un 2,0 l développant 200 chevaux qui était présentée en rouge, intérieur-extérieur : De quoi faire palir les autres marques avec un intérieur très sport, volant type compétition, baquets moulants design à l'avant mais aussi à l'arrière, jantes de 18" et freins Brembo.

Salon du Coupé et du cabriolet 2005 à Paris

Parmi les nombreux modèles, voici une sélection de ce qui a retenu notre attention : Chez Alfa Roméo, la Brera remplace le coupé GTV avec traction avant ou intégrale au choix, une oeuvre de style signée Guigiaro, inspiré du prototype présenté à Genève en 2004. Pour Opel, c'est la Tigra Twin Top équipée aujourd'hui en diesel, un 1,3 turbo à injection directe par rampe commune d'origine Fiat déjà monté sur la Corsa, mais le développant que 70 chevaux. Le Nissan 350 Z roadster est toujours vedette avec 280 chevaux sous le capot avec un V6 de 3,5 l propulsant le véhicule de 0 à 100 km/h en moins de 6".

L'histoire de Bentley fait salon...

L'organisation du Mondial a mis en valeur la célèbre marque qui fêtait ses 80 ans avec une quinzaine de modèles retraçant les grandes étapes de Bentley depuis 1924. Des automobiles exceptionnelles comme la Tourist Trophy de 1934, la Bentley 4 1/4 l, la Torpedo Vanden Plass de 1938, le cabriolet de 1939, la cabriolet MK VI signée PININFARINA de 1938, la Coupé Gurney Nutting de 1949, la Continental type R Muliner de 1957.

 

Salon de l'auto de New York 2005

Le Nissan Sport Concept était l'un des concept car présentés, qui rappelle le profilé de la Mégane Trophy ; Mercedes lui présentait le monospace qui viendra sur le marché avec la série "R", pouvant développer jusqu'à 330 cv.

Photo Wes © Le concept Megane Trophy Renault

Le concept Mégane Renault Sport est un véhicule de haute technologie développant 330 cv avec changement de vitesse semi-automatique, chassis de type silhouette, moteur central arrière, aérodynamique évoluée. Un championnat international se déroulera sur les circuits de Zolder, Le Mans, Bilbao, Donington, Estoril, Monza. Engagé en 2004 dans le championnat de Formule Renault, Thierry PARRIAUX sera l'un des participants.

Le salon était l'occasion de découvrir le Jeep Commander, un peu "looké" comme le petit Hummer.

Photos JL BENOIT© Le Jeep au salon de Paris 2004 : On va passer du concept car à la production

Salon de l'auto de Genève 2005 : 75ème !

Genève 2005 © Le logo du salon

Renault Z17 est l'un des concept-car qui sera présenté au prochain salon. "C'est un petit véhicule urbain haut de gamme qui privilégie un réel plaisir de conduite. On sait qu’une voiture transporte en moyenne 1,4 personnes seulement, mais qu'une habitabilité réduite à 2 places est vécue comme une contrainte. C'est pourquoi Z17 offre 3 vraies places et un coffre situé derrière le siège conducteur, dans une architecture compacte" explique Patrick Le QUEMENT de Renault. Après l'annonce en 2004 de la Logan chez Renault*, le groupe P.S.A. dévoilait l'association avec Toyota pour fournir rapidement une petite voiture à petit budget (8500 €) avec celle qui s'appellera 107, C1 et Ayego. Skoda s'allignerait aussi avec un projet de Fabia "light", Subaru avec la R1. Citroën lançait la luxueuse berline C6, VW la nouvelle Passat et Peugeot la 407 Prélude alors que des nouveautés étaient présentées en exclusivité avant leur sortie : la nouvelle Mazda MX5 coupé, un coupé 2 x 2 Alfa Roméo, la M6 de BMW.

Photos service de Presse Salon Genève © Les présentations 2005 avec Bertone, Nissan, Maserati, Rinspeed, Porsche, Séat Léon

C'est aussi la Seat Léon équipée du VW de la Golf dont le développement moteur atteint les 200 cv, proche en ligne de l'Alfa Roméo 159 dessinée par GIUGIARO ou encore la Brera du même designer italien. Les constructeurs américains étaient là aussi avec la BLS Cadillac ou le Caliber de Dodge. C'est le mannequin Adriana KAREMBEU qui est venue poser près de la BLS avec une robe à volants dessinée par le créateur français Franck SORBIER. A voir aussi avec les anglaises comme la Morgan aero eight et aero max, ou la Ferrari F430 Spider.

Photo service de Presse Renault et Salon Genève © Le concept car Z17, la Subaru R1

Vincent BOLLORE, P.D.G. d'Eponyme, une société bretonne, a présenté la Blue Car, un concept 100 % électrique de 3,06 m qui file à 125 km/h avec une autonomie de 250 km visant ainsi une clientèle urbaine. Autre concept car celui de BERTONE avec son toit de verre, le Villa, la présentation du designer suisse RINSPEED avec la Choster et la Senso, le concept SUV du futur, Nissan Zaroot. La marque présentait plusieurs nouveaux modèles dont le Navara, nouveau pick-up, le Pathfinder, le 350Z Roadster. Lamborghini présentait un roadster Concept S.

Hormis une rétrospective de 100 ans d'automobile, le salon avec ses petites et ses grosses voitures laissait de la place à de biens belles comme la Zonda de PAGANI développant 650 cv pour une production d'une dixaine d'autos/an, ou la Bentley limousine dont l'intérieur peut faire rêver ! C'est le cas aussi de la Maserati Birdcage 75th conçue par PININFARINA pour célébrer le 75ème anniversaire du designer. Parmi les sportives, notons le concept car Megane Trophy de Renault ou l'essai de Formule joignant l'esthétique avec la Tramontana, ou la PMI Covini à 6 roues rappelant la Tyrell.

*"L’excellent accueil rencontré par la voiture ainsi que les tests de clientèle qui ont été réalisés ont amené Renault et Dacia à étendre la commercialisation de Logan au-delà de ses marchés prioritaires. Dès juin 2005, Logan sera commercialisée à partir d’environ 7 500 euros dans trois pays d’Europe occidentale (France, Allemagne et Espagne) par le réseau Renault" indiquaient à cette occasion les responsables de la marque.

Salon de Détroit 2005

Alors qu'on recense déjà pour l'année plus d'une centaine de nouveautés au calendrier des marques, ce premier salon 2005 va être un moment phare comme pour Nissan qui présentera un concept car à deux portes, l'Azéal ou Général Motors avec le prototype Sequel qui fonctionne à l'hydrogène. Les coupés de sport seront vedettes comme la Chrysler Firepower ou la Shelby GR-1 de Ford. Le marché des U.S.A. reste le 1er mondial avec 17 M de véhicules vendus par an. Pour la première année, Daimler-Chrysler y a présenté la Smart.

Salon de Bologne 2004

Pour ce dernier salon de l'année, c'est incontestablement le carrossier et designer Giugaro que nous avons trouvé comme le plus marquant des italiens. Sans compter que ce salon a pris une belle ampleur dans ce millésime.

Photos JL BENOIT © Prototype Giugaro à Paris à l'automne 2004

Top Marques à Monaco

Mai 2004 à Monaco, profitant du mois du grand prix de F1, le premier salon des super cars a eu lieu dans la principauté avec la présence de nombreux modèles, plus ou moins rares comme la Lotus Elise qui va remplacer l'Elite avec un moteur 4 cyindres Toyota, mais de plus luxieux modèles comme la Leblanc (Suisse) de 785 kg propulsant 512 cv avec un 4 cylindres turbocompressé. Au Grimaldi Forum l'on pouvait voir également la Covini 6 roues (inspirée de la F1 Tyrell), la CCR suèdoise, la Saleen, et d'autres top cars comme l'Ascari, nouveau constructeur, nouvelle voiture qui devrait être produite fin 2004 avec un V8.

Salon de l'auto de Genève 2004

Deux segments connaissent une progression significative, le 4 x 4 de loisirs (SUV : Sport Utility Vehicles) et les autos "pluridisciplinaires" (MUV : Multi Activity Vehicles), l'Opel Trixx qui comme la Smart fera peut être partie des prochaines city-car dès mai 2004.

Ainsi quelques coupés viennent enrichir les gammes dont Mercedes CLS (4 portes) avec et Seat avec la Sembra (5 portes) ou des véhicules 4 x 4 comme l'Alfa Roméo Crosswagon. En haut de gamme,notons l'Arnage chez Bentley aux côtés d'un proto coupé sur ce même salon, la Maserati MC12 pour les plus sportifs (6.0 l et 12 cyl pour 330 km/h), le classic Mercedes G55 AMG qui développe 476 cv avec un 0 à 100 km/h en 5.6 secondes.

Parmi les concept car de cette édition, notons l'Alfa Roméo Visconti à traction intégrale, moteur bi-turbo 3.2 l de 408 cv GIUGIARO (Italdesign), que l'on annonce comme une production possible pour 2007, la Wind de Renault qui rappelle le roadster de 1996, le prototype Hyundai E3 ou celui de Toyota conçue par Italdesign avec un V6 3.3 l pour 408 cv signée Fabrizio GIUGIARO, la Triathlon électrique de Toyota bâtie comme une formule aux roues géantes, la VW concept C et la Volvo YCC.

A voir aussi, le roaster Aston Martin Jet 2 de 6.0 l pour 457 cv dessiné par BERTONE ou le prototype 156 d'Autodelta "sportwagon"; avec le succès du championnat du monde des rallyes, notons la prise de marque sportive de la C4 Citroën, Peugeot misant sur la gamme 307. Fiat présente, à l'image de Renault antérieurement et son concept basé sur la 4 cv, un concept car rappelant la Fiat 500, que l'on aimerait bien voir rouler, mais pas avant 2 ans.

Pour les nouveautés, l'annonce de Renault va sur la Modus pour fin 2004, version entre la Twingo et la Clio, la Fiat Trepiuno remplaçante de la mythique 500 qui s'annonce avec un interieur particulièrement innovant, la Lancia Musa. L'Audi A6 avec un avant imposant et cinq motorisations dont le V8 4,2 l de 335 cv et quelques points techniques intéressants comme les phares avant qui s'adaptent au tracé routier, la suspension pneumatique avec amortissement adaptif, un régulateur de vitesse contrôlé par radar qui s'adapte au véhicule suivi.

A noter le projet EDAG Engineering avec un "show car", le GenX (Generation Next) conçu comme un bolide du futur, coupé racé et sportif qui propose un toit réhaussable et aménageable en couchette ; d'autres solutions d'aménagements vont être proposées ultérieurement.

Salon de Genève 2003

Parmi les surprises du salon, la Citroën C2 Sport remplaçante de la Saxo annonçait sa sortie des catalogues fin 2003 tout comme la Peugeot 106, une Renault clio V6 restylée avec un gain de puissance de 255 ch contre 226 ch sur l'ancienne version, toujours assemblée à l'ancienne usine Alpine-Renault de Dieppe.

L'Audi Nuvolari Quattro, au nom du célèbre pilote italien Tazio NUVOLARI fut l'une des révélations de ce salon avec son V10 biturbo à injection directe d'essence (FSI) de 600 ch annonçant une montée à 100 km/h en 4.1 secondes, en attendant la sortie en France là aussi fin 2003 de la TT à moteur V6. C'est ce modèle et notamment la calandre impressionnante du concept NUVOLARI que l'on retrouvera dans la production de la nouvelle A6, sportive à tous les régimes et dans un confort très appréciable disent les spécialistes avec la technique servo-tronic.

La Lancia Fulvia renait aussi comme elle l'avait fait à Genève en 1965 avant d'être sacrée championne du monde des rallyes sept ans plus tard. Cette nouvelle auto ne développe que 140 cv mais démontre de belles possibilités d'accélération, un intérieur avec les atouts de l'Alcantara qui lie à la fois le souvenir (console en pont suspendu, tableau de bord bois), l'authenticité et le modernisme (GPS, Hi-Fi), du concrêt mené par les ateliers du Centro Stile Lancia dirigé par Flavio MANZONI.

Salon de l'auto de Pekin 2004 : Des chiffres significatifs

Ce ne sont pas les nouveautés du salon qui pesaient le plus mais les chiffres de production des différentes marques avec surtout Volkswagen qui prend 34 % du marché et prévoit une production annuelle de 1.6 M d'unités d'ici 2007, Général Motors avec 19 % vise le chiffre de 1.3 M d'unités. Le parc atteint seulement 12 voitures pour 1000 habitants en 2002 et a enregistré une production doublée en 2003 totalisant 2 M d'unités. De quoi intéresser aussi les français? Peugeot vise 300 000 unités pour 2006. Le japonais Mitsubishi avec une croissance de + 66 % en Chine, malgré les difficultés du groupe au niveau mondial a annonçé la création de 11 nouveaux modèles d'ici 2009.

Salon de l'auto de Franckfort : En attendant Paris 2004 !

Parmi les nouveautés du salon, la Lancia Fulvia s'est relookée, Aston Martin sort la DB9, Volswagen prépare une nouvelle génération', la Golf V GTI a un look avant plus actuel,la Mazda RX8 à moteur rotafif qui permet d'atteindre la vitesse d'une Porsche, Alfa Roméo la GT l' Audi Le Mans.

Côté concept-cars, il faut voir la Be Bop de Renault, Ford la Visos, une voiture de sport à quatre places qui remplacera peut-être prochainement la Focus, la Citroën Airlounge dotée d'une calendre à chevrons et de phares avant en boomerang qui pourrait être la future C4 remplaçante de la Xsara, la Peugeot Elixir qui préfigure la future 407, la Seat Altéa construite sur la base du Touran, avec un relooking arrière et une habitabilité pour cinq.

Salon de l'auto de Détroit 2004

Parmi l'actualité qui tourne autour des derniers salons, un concept Porsche 911 Carrera GT 4 portes qui fait suite au succès du 4 x 4 Cayenne en 2003 qui a engendré la positivité du bilan de la firme allemande, un concept Jeep à l'image du futur Hummer 3 et son concept H3T pick-up. Pour VW, c'est le concept T V6, un tout terrain à base Audi TT V6. Audi et sa ligne dans l'esprit de la Nuvolari prépare pour 2005 un nouveau coupé, en attendant la production du coupé Le Mans Quattro de la dérivée de la Gallardo Lamborghini. C'est l'arrivée de grosses berlines avec la A8 équipée d'un V12 de 6 l de cylindrée, un concept également en vue : La Pikes Peak Quattro et le concept Sports Tourer, un break Mercedes. La Chrysler Cross Fire sort ici en roadster équipée d'un V6 Mercedes de 215 cv. Se distingue aussi le concept Chrysler ME-Four Twelve V12 6l développant 850 cv.La commercialisation est prévue au printemps 2005. Les gros 4x4 n'ont pas fini de séduire comme ce QX Nissan de 5,23 m1 réservé pour l'instant au marché américain. La Volante était aussi présentée à l'occasion, c'est la nouvelle Aston Martin DB9 cabriolet qui, avec son moteur V12 développe 450 cv, l'un des plus hauts de gamme du marché avec la Mercedes SL 55 AMG (476 cv). Pour Chevrolet, qui présente la nouvelle Corvette C6, un concept Nomad ; Le Range Rover Stormer relooké est aussi un exercice de style intéressant alors que le large public pouvait admirer la Ferrari 612 Scaglietti V12 de 540 cv, la nouvelle Mustang GT de 4 litres de cylindrée, 200 cv. Etait à voir également la Cobra Shelby Concept, équipée d'un V10 de 6,4 litres de cylindrée, développant 600 cv avec une carrosserie tout alu.

Photo JL BENOIT © Le Hummer 2 au salon de l'auto de Paris 2003

Salon automobile de Birmingham

La Marcos TSO roadster du constructeur de voitures de course et de sport anglais, fort de ses 45 ans de création pour la compétition (fondée en 1959 par Jem MARSH et Frank COSTIN, la marque s'est illustrée avec des pilotes comme Jackie STEWART, Derek BELLl, Jonathan PALMER . Fabriquée à Westbury, comme les modèles Mantis, Mantara et Mantaray.

Photos JL BENOIT © La Mini Marcos au Festival de St Cloud

Salon du Cabriolet et du Coupé de Paris

L'édition d'avril 2004 a eu lieu avec une rétrospective Masérati : Cabriolet 3500, coupé Ghibli signée GIUGIARO de 1966 (fabriqué à 125 ex), ou nouvelle 3200 GT V8 Biturbo de 370 cv par exemple mais aussi Morgan Aero 8 réplique d'un modèle de 1919 développant 286 cv, le coupé Renault Spider 150 cv alu, portes en ouvertures en elytre, ou Lotus Elise alu à moteur Rover 1.8 de 145 cv, Ferrari 360 Modena signée PININFARINA.

Voir aussi notre reportage sur le Mondial de l'automobile 2004 à Paris

Voir aussi notre page "Vroom-auto" sur les nouveautés auto

Voir aussi la page "actu" sur les salons 2006

 

© Tous droits protégés et copyright

Toute reproduction, représentation, traduction ou adaptation, qu'elle soit intégrale ou partielle, quelqu'en soit la propriété, le support ou le média, est strictement interdite sans autorisation de l'auteur - Copyright sur toutes photos de l'auteur.