Les établissements fréquentés des stars, les grandes tables, les lieux célèbres ou pittoresques... Bons plans et adresses pour vos sorties !

J.L.B.Infos

Cette rubrique devient au jour le jour un carnet d'adresses grandissant. Elle regroupe de bonnes adresses tant par l'ambiance que par la qualité de restauration, elle est désormais élargie à la Province et l'étranger.

 

En Province :

Le Château de Bagnols a été rénové en 1987 pour devenir l'une des plus belles adresses médiévales de l'hexagone. Situé dans le Rhône, au Nord de Lyon, entre Charnay les Macon et le château de Montmelas sur les monts du Beaujolais, ce domaine de 20 hectares a obtenu une étoile au Michelin avec son chef normand, Mathieu FONTAINE. La table "la salle des gardes" est dotée d'une cheminée gothique, la plus grande de France. Le mobilier et les suites de l'hôtel comprennent 400 objets de collection dans un style médiéval qui devient de plus en plus recherché. Le château date de 1217, et fut visité par Charles VIII en 1390. Il est doté d'un jardin magnifique et d'une vue imprenable sur la région de Villefranche.

à Collonges au Mont d'Or, dans le Rhône, au Nord de Lyon, les façades colorées de l'établissement de Paul BOCUSE rappellent aujourd'hui les couleurs du Vieux Lyon, devenu patrimoine mondiale de l'U.N.E.S.C.O. ; certains ont souhaité que la gastronomie française soit reconnue aussi comme telle et nul doute que si c'était le cas, l'établissement du Grand Maître en ferait partie. En attendant, outre sa cuisine, on appréciera le cadre et sa collection de luminaires qui font tout le charme du bon vieux temps.

"Le Garet" à Lyon, non loin de l'Opéra, est un autre lieu chargé d'histoire ; Jean Moulin s'y rendait régulièrement. Les amateurs de spécialités locales y trouveront là certainement l'un des plus bons bouchons*, avec en prime plein de souvenirs sur la gastronomie lyonnaise. Le chef Emmanuel Ferra a fait ses classes chez Paul Bocuse, perpétue cette adresse typique pour servir avec abondance la fricassée d'oreilles de cochon, le tablier de sapeur, ou un jarret de porc braisé ; un repas que vous terminerez par une coupe vigneronne, un sorbet cassis bien arrosé... par exemple.

* Les bouchons sont ces petits bistros à l'ancienne où les traditions lyonnaises sont servies, gratons, saucisson chaud par exemple. Celui-ci a fait l'objet d'une émission de France 5, Carte Postale gourmande, le 25 mars 2006 avec Jean-Luc PETITRENAUD et pour guide Paul BOCUSE.

Voir notre résumé sur notre page gastronomique

A Lyon, Mathieu VIANNAY a relançait en octobre 2008 l'établissement de "La Mère Brazier", au 12 rue Royale dans le 1er arrondissement de la capitale des Gaules. Eugénie BRAZIER avait obtenu six étoiles au Michelin entre cette adresse et celle du Col de la Luère.

Toujours à Lyon, Christian TETEDOIE est l'un des Meilleurs Ouvriers de France depuis 1996, il a même participé au jury de ce concours. Il a servi à l'Elysée sous deux Présidents de la République durant son service militaire après être passé chez Paul BOCUSE. Il dispose aujourd'hui d'un restaurant panoramique près de Fourvière - Montée du chemin neuf dans le 5ème - L'établissement "Tetedoie gastronomique" est doté d'un design très moderne, qui s'associe aussi avec ce quartier sa cuisine traditionnelle ! Il dispose aujourd'hui d'un espace plancha avec la "Terrasse de l'Antiquaille" et un bar à vins "le phosphore" ainsi qu'une autre adresse, "Contretête" au 54 pierre Scize toujours dans le 5ème.

A Evian, le "Grand Hôtel", est une adresse légendaire où sont passés les plus grands chefs d'Etats comme ceux du G8. La tendance aux produits naturels a conduit la direction de ce palace à créer un potager royal où les chefs cuisiniers viennent faire leur marché quotidiennement pour épicer et garnir leurs plats.

A Courchevel, l'hôtel "Les Airelles" est situé en pleine nature, à l'image des châteaux de Bavière, bénéficiant de plafonds peints et d'une façade baroque : 14 suites, un appartement privé de 550 m2, 37 chambres, une grotte à neige autour du spa, un hammam : On peut y accèder en calèche biensûr. Pierre GAGNAIRE y compose les menus, et l'intérieur est signé Christophe TOLLEMER, architecte-décorateur. Le chef étoilé de Saint Etienne est aussi présent à Londres (le Sketch à Maïfair), Dubaï, Tokyo, Séoul et Hong Kong.

A Megève, le "Domaine du Mont d'Arbois" est l'une des propriétés de la famille de ROTHSCHILD, rappelant à ses hôtes que la baronne Maurice de ROTHSCHILD a rendu la station célèbre par sa présence dès 1916. Deux autres chalets, Noémie (comme la baronne) et Alice complètent l'établissement, ce dernier datant de 2005. Le chalet du Mont d'Arbois qui abrite le spa a été fondé par le baron Edmond de ROTHSCHILD. Ils font partie de la chaîne Relais et Châteaux.

A Avoriaz, "La table du Marché" est situé dans l'Hôtel des Dromonts ; c'est Christophe LEROY qui est le maître des lieux. Ce savoyard y amène beaucoup de "people" comme il le fait aussi à Saint Tropez avec à Fuchs "Les Moulins de Ramatuelle" ou encore à Saïnt Martin avec "Le Domaine de Lonvilliers" ou encore à Marrakech avec là aussi "La Table du Marché - le Leroy"s Kfé" et le "Schéhérazade" à Fès. Il a fait ses preuves chez SENDERENS, DUCASSE, au Crillon et chez Maximin.

A Annecy le Vieux, "Cozna Vera" a été inauguré en 2010 par Marc VEYRAT qui a repris ce double mot de patois savoyard voulant dire "Cuisine vraie". C'est un fast-food bio qui peut servir jusqu'à 300 couvert par jour l'été, une centaine l'hiver. Hamburger-frites bio ou blanquette de veau, des petits plats pas chers pour celui qui était détenteur à lui seul de 6 étoiles Michelin ! Un concept qu'il veut reprendre à Genève, à Lyon, Nice et au Palais Brogniart à Paris...

Toujours dans le centre ville d'Annecy, place des Cordeliers, "Nature et Saveur" a été ouvert par la naturopathe Laurence SALOMON, avec son concept de "centre de cuisine originelle", un concept bio apprécié et dont la formation a été reconnue par les plus grands, pour avoir travailler à enseigner auprès de grandes brigades comme celles de Regis MARCON ou celle du Fouquets. Laurence SALOMON propose des plats bios agrémentés d'aromates et de plantes du terroir, de champignons comme les pleurotes... et une dominante végétale très présente.

A Antraigues, "La Remise", est un exemple de la restauration classique ardèchoise : Ecrevisses, truites aux amendes, cochonailles, classique gigot et glacé aux fruits rouges de saison, tenu par l'illustre co-pilote de Jean-Claude ANDRUET, Yves JOUANNY, reçoit régulièrement les stars et sportifs au pays de Jean FERRAT. Pour le 100ème anniversaire du Rallye Monté-Carlo, c'était le Prince Albert qui avait fait le déplacement et y déjeunait. Aujourd'hui fermé et ouvert seulement sur réservation aux groupes, de nombreux clubs de voitures y font étape. C'est une boutique et tout un tas de souvenirs qui s'y trouvent, liés à l'automobile, soutenu par l'Automobile Club de Monaco.

Voir notre page spéciale sur l'ambiance à Antraigues

Photos JL Benoit © La Remise et Yves Jouanny

En Ardèche toujours, Sophie PIC, qui a repris en 1999 l'établissement valentinois de son père, Jacques PIC, chef aux 3***, décédé en 1992, à repris dans les hauteurs de St Péray, "Le 7 par Anne Sophie PIC", c'est là, anciennement "l'auberge du Pin" où avait débuté son père, en haut de la côte du Pin ; Ce chiffre est en hommage à la nationale 7 et l'esprit routier d'autrefois, avec une cuisine régionale.

A Montélimar, le "Relais de l'Empereur" n'est plus à présenter, la famille LATRY est toujours là avec Liliane à la direction. Elle a participé au fil des années à la réputation de l'hôtellerie dans la Drôme, aujourd'hui par une représentation de Terroir et Patrimoine avec d'autres établissements pour gourmets. Dans des menus "lavandés" pour reprendre l'expression de Liliane LATRY, on retiendra par exemple une brouillade aux truffes du Tricastin, un pigeonneau à la vigneronne ou un pintadeau aux morilles avec feuillantine de pêche, et un soufflé, spécialisé de longue date de la maison, aujourd'hui baptisé Laeticia.

A Saint Paul Trois Châteaux, dans la Drôme, au 14 rue du Serre Blanc, l'hotel "Villa Augusta" est depuis 2004 l'une des adresses des frères POURCEL qui ont porté la cuisine française de Montpellier avec "Le Jardin des Sens" partout dans le monde et pour de nouveaux palaces comme à Bankok.

A proximité de L'Isle sur la Sorgue, à Le Thor, la "Bastide Rose" est une ancienne usine transformée aujourd'hui en maison d'hôtes ; le lieu est celui de Pierre SALINGER qui fut le Porte parole du Président John FITZGERALD KENNEDY puis grand reporter, auteur de nombreux livres. La cuisine est faite par le fils et l'accueil assuré par l'épouse de cet homme célèbre, Poppy SALINGER - Nicole BEAUVILLAIN. Son époux décédé en octobre 2004, elle a décidé de faire un musée en annexe autour de la fondation Pierre SALINGER qui présente désormais des expositions temporaires sur le Président KENNEDY.

A Nimes, "Jardins secrets", est une ancienne maison qui s'est aggrandie d'un ancien garage transformé en cloître s'il vous plait... "Le collonnage est si bien réalisé qu'on demande de combien de siècles il date..." dit-on dans le voisinage, alors qu'en 2010 la réalisation n'avait que 4 ans ! Le jardin y est agréable mais aussi les 14 chambres de l'établissement, toutes très belles et décorées, situées à deux pas des arènes, à l'entrée de la rue Gaston Maruejols. Certains disent que c'est l'un des plus beaux hotels d'Europe... visiblement plus proches des chambres d'hôtes de haut de gamme.

"L'épuisette " du Vallon des Auffes à Marseille, tenu par Guillaume SOURRIEU (expérience de 18 ans dans de grands restaurants comme TROISGROS et Bernard LOISEAU) a récolté une étoile en 2002. Epices et poissons : Rougets, pavés de loup fondants aux petits légumes cuits au wok et raz el anout (épices orientaux) ou supions farcis au beurre d'épices, tajine de sole et petis artichauts violets en barigoule au parfum d'orient ou bouillabasse en font ses spécialités.

"La Bastide" à Moutiers Sainte Marie, près des Gorges du Verdon, est située dans un des plus beaux villages de France. Cet ancien atelier d'artiste faïencier du XVIIème siècle est aujourd'hui ouvert à l'année. Demeure privée du grand cuisinier Alain DUCASSE au départ, elle est devenue une table et chambre d'hôte où l'on peut séjourner dans l'une des 12 chambres et assister à la préparation du repas, après avoir choisi ses ingrédients dans un potager de 250 variétés. un concept paisible que le prestigieux chef à confié sa cuisine à Eric SANTALUCIA.

Voir les new's sur Alain Ducasse dans nos pages sur la gastronomie

"La Colombe d'Or", restaurant de St Paul de Vence, fait figure de galerie d'art avec du Sonia DELAUNAY, CHAGALL, une toile de PICASSO, ou encore un pouce géant de CESAR. Ce lieu connu des artistes comme l'aimait Lino VENTURA, MATISSE, MONTAND, SIGNORET est dû aussi à la cuisine de Hervé ROY. Poussin à la chipolata, loup de mer pôché, fricassée de volailles à la crème et aux morilles forment une carte bien remplie.

Créé en 1993, "Le Zen", restaurant japonais du centre ville de Nice, dispose d'un jardin intérieurfait et d'un personnel qui vous sert dans la tradition culinaire : Sashimis s'ajoutent aux sushis, makis, et tempuras, les beignets de Saint Jacques ou aux crevettes et calamars. Un spectacle en même temps devant les plaques de cuisson disposées devant les bancs de pierre et les clients.

"Le Windsor", toujours à Nice, est un havre de paix où les artistes ont une place à l'intérieur, Ben y a laissé sa trace en écrivant "je me sens seul" une chambre érotique avec menotes mais c'est surtout le jardin zen que l'on retiendra, havre de paix autours de multiples essences, bamboux et caoutchouc centenaires s'y croisent autour de la piscine et des chaises tressées. C'est un lieu d'expression et d'expositions temporaires pour les artistes.

C'est "A la petite maison", établissement de Nicole RUBI, que le Président de la République Nicolas SARKOZY et le Maire de Nice, et Ministre de l'Industrie, Christian ESTROSI, ont reçu le Président Chinois Hu JINTAO. Ce restaurant situé dans le vieux Nice est bien connu pour ses petits farcis, ses fleurs de courgette, pâtes aux truffes, minis pan-bagnats ; de nombreuses stars sont passés par là, Mick JAGGER, Elton JOHN par exemple. Quant à Nicolas SARKOZY, il y avait déjà reçu Jakob ZUMA de Dimitri MEDVEDEV.

"La Résidence de la pinède", restaurant donnant sur la plage à St Tropez, est tenue par Arnaud DONCKELE qui a travaillé chez des grands comme DUCASSE, GUERARD, LASSERRE. Févettes au romarin, homards aux morilles, pigeonneaux au foie gras et olives des Baux de Provence, ce quatre étoiles hôtelier bénéficie d'une terrasse ombragée par un pin parasol de 6 mètres de diamètre ! Et pour la sortie de nuit, rien de tel qu'une descente au "papagayo" où officie Philippe CORTI, compère de Thierry ARDISSON à la TV, qui veut redonner une touche en arrière sur l'établissement et rappeler l'ambiance des virées d'Eddy BARCLAY et Françoise SAGAN au coeur du village et du vieux port.

Toujours à St Tropez, l'hôtel "La Ponche" située sur le port est l'une des adresses les plus prisées des stars pour avoir été la chambre de Romy SCHNEIDER, un lieu muni d'une terrasse donnant sur le port avec vue sur le clocher du village. Celle-ci a été prisée par de nombreuses stars pour leur lune de miel comme Brigitte BARDOT, Kylie MINOGUE, Bernard BUFFET... et appréciée par d'autres comme Catherine DENEUVE.

L'une des adresses du cinéma est celle du "Biblos" avec sa piscine ayant servi de cadre au parapluie de Pierre RICHARD, le lieu est désormais très coloré dans ses façades avec un enchaînement de petites maisons magnifiques.

"Le Cap Horn", restaurant branché de Courchevel a fêté en 2004 ses 10 ans et à vue la visite de stars comme Tony De NIRO ou Ophélie WINTER.

La brasserie "Le Boulingrin" au 48 rue de Mars à Reims est un établissement "art déco" avec un bâtiment d'une architecture originale remontant à 1925.

En Champagne aussi, toujours à Reims, "Les Crayeres", est situé dans une grande demeure ; le chef, Didier ELENA a fait ses classes chez GUERARD et DUCASSE, puis a exercé à New York. Repéré également par PETITRENAUD pour Carte Postale Gourmande sur France 5 les 30 avril et 1er mai 2006, il se sert du champagne pour le sabaillon ou les sauces, cuisine avec la caillette, le foie gras et le crousillant au lard.

A Trinqueux, près de Reims, "l'assiette champenoise" situé avenue Paul Vaillant Couturier a pour cuisinier Arnaud LALLEMENT, qui s'est distingué du titre de "Cuisinier de l'année" par Gault et Millau avec une cuisine actuelle. L'une de ses recettes phare, la langoustine royale au citron caviar et piment d'espelette, poivre timut dressés dans des ronds de brick.

"L'Hermitage Gantois" au 224 rue de Paris à Lille est un établissement "rétro désign" où le mobilier STARK se mélange à du Louis XV ; ce grand hôtel se situe dans un ancien couvent avec des chambres de nones reconverties dans le luxe. Pour déjeuner avec les spécialités locales, "le Brasseur" face à la gare de Lille produit encore sa propre bière et le décor est à l'image de l'enseigne, vous pourrez même repartir avec le tablier ou les verres de cette production locale.

Le "Manoir des Vaches", pour les amateurs de cet animal, est situé à Yvetot en Normandie, près de Rouen. Il rassemble une collection unique au monde de 1600 objets sur les vaches. Il fait hôtel : Les faïences illustrent du sol au plafond les vaches.

"L'hôtel Baudy " à Giverny (Eure) est un lieu bien entretenu autour du pays de Claude MONEY, où s'y rendaient d'autres personnalités comme RENOIR, RODIN, PISSARO, SISLEY ou encore CLEMENCEAU : Un lieu découvert par le peintre américain William METCALF ; il y reste quelques souvenirs, un atelier de peintre, un parc en colline sur l'arrière du bâtiment, ancienne épicerie-buvette de l'époque, et sa grande terrasse en plein centre du village.

photos JL BENOIT © L'hôtel Baudy à Giverny et l'atelier adjaçant

Voir notre page spéciale sur Giverny

"La maison Marie-Henry" à Clohars-Carnoët près de Pont Aven en Bretagne dans le Finistère présente un peu la même ambiance qu'à Giverny avec une reconstitution au "Pouldu" près de la buvette de la plage, le lieu reconstitué où Marie HENRY et Paul GAUGUIN peignaient les paysages de Cornouaille et à l'étage la chambre de Paul SERUSIER.

"La Galerie" à Tourgeville près de Deauville (Calvados) présente un restaurant sympathique et un lieu d'ambiance où l'on peut faire des découvertes permanentes de Peinture, Sculptures : De jeunes talents, beaucoup de création dans un cadre agréablement décoré.

Photos JL BENOIT © La Galerie de Tourgeville (14)

A Deauville, l'hôtel "Le Normandie", reste le haut lieu des stars notamment en septembre à l'occasion du Festival du Film Américain, et le centre ville présente trois adresses phares entre "Le Drakkar", "Chez Mioque" et un peu plus en avant "Augusta" pour déguster des fruits de mer. Pour un "pot" en ville, le cadre branché du "Zoo" reste adequat pour les cocktails et l'ambiance musicale, un bar lounge sympa. Nouvellement redécoré, la table du "Casino Barrière" en terrasse au premier étage reste un endroit sympa surtout la nuit où le décor s'envenime de lumières et lampadaires roses avec vue sur le toit du Centre International de Deauville où se déroule toutes les grandes ventes et spectacles. Le "Regine's" sur les flancs du Casino reste intact pour les grandes soirées des nombreux clubs que possèdaient la chanteuse REGINE comme celui de Miami, à moins que l'on ne préfère "les planches", annexe parisienne et branchée entre Blonville et Villers sur Mer.

Photos JL BENOIT © Le Normandie, le Drakkar et la terrasse du Barrière à Deauville

Au Mont Saint Michel, le restaurant et l'hôtel de "La Mère Poulard" est situé à l'entrée à gauche de la rue principale, en été les flux de touristes vont jusqu'à 2500 personnes par heure vers l'abbaye. C'est l'omelette au beurre salé et à la crème fraiche, traditionnellement volumineuse, qui fait le succès du restaurant pour sa recette secrête. Les souvenirs muraux, le livre d'or et les autographes de personnalités sont aussi nombreux que dans un ministère ! Le prince Albert de Monaco, la reine Victoria, Yves Saint Laurent... Nombreux sont ceux qui ont dégusté ici ce plat !

A Nantes, l'hôtel "La Perouse", est situé 3 rue Duquesne, proche du boulevard circulaire et du métro. Deux architectes nantais aujourd'hui parisiens ont créé ce lieu, Clotilde et Bernard BARTO. Ce bâtiment du XIXème a été stylisé, modernisé dans ses lignes et parquets où l'éclairage, le contre jour, joue de la lumière. Les menuiseries intérieures des chambres sont l'oeuvre des chantiers de l'Atlantique de Saint Nazaire, ainsi que les garde-corps. Le ministère de la culture l'a sélectionné en 2003 pour une campagne intitulée "Avec l'architecture, donnons de la qualité à la vie". Des fauteuils Le CORBUSIER sont disposés à l'entrée. Cet architecte y avait construit au Sud à Rezé "La maison radieuse".

A Strasbourg, rue de l'Outre France,le restaurant "Au Crocrodile" Emile et Monique JUNG entretiennent depuis 1971 la tradition des mets alsaciens dans un cadre feutré d'un Relais Trois Châteaux. Lui a été formé à Lyon chez "la mère Guy", ce fut un des premiers jeunes cuisiniers étoilés de France en 1966 après quelques stages dans de grandes maisons comme LEDOYEN, le Fouquet's, La Grande Marée. On lui doit la préparation de grands dîners comme celui de l'inauguration du Prix Goncourt en 2003.

"Les Prés d'Eugénie", établissement Relais et châteaux d'Eugénie les Bains dans les Landes est la table de Michel GUERARD, qui a vécu en Normandie avant d'être couronné de succès comme chef patissier du Crillon à Paris, meilleur ouvrier de France en 1958 puis celui du Lido... avant de prendre ses propres marques à Asnières (2 étoiles Michelin) au "Pot au Feu" avant de s'installer dans la station thermale landaise dans un bâtiment du Second Empire. Il a inventé le concept des cures gastronomiques mariant la thalasso et la cuisine légère. Il a développé aussi là-bas "La Ferme aux Grives", à la fois maison landaise et spa à disposition d'une clientèle aisée. Producteur de vins, consultant il cultive surtout l'art du goût.

A Salers, dans le Cantal, en plein centre ville, l'hôtel "Le Baillage" bénéficie d'une variété de suites magnifiques, l'une à l'image de Marylin, les autres sur tons bois et galets ont retenu notre attention par leur déco. Si le village en pierres est mémorable, l'intérieur de cet établissement ne manque pas de charme non plus : Hammam, jacuzzi, piscine viennent s'ajouter au plaisir des yeux et de la bouche cer l'environnement comprend des magasins hors pairs pour faire son ravitaillement en produits régionaux.

"Seeko'o", cet hôtel de Bordeaux situé au 56 quai de Bataclan près de la Garonne, dans le périmètre récemment classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Il est reconnaissable par sa façade d'angle blanc vitrée et réhaussée d'une terrasse couverte au 5ème étage. Son nom se traduit en inuit à juste titre "Iceberg". Le bâtiment est contemporain, presque seul dans son environnement proche, est recouvert de Corian, un matériau habituellement utilisé pour le design, les bureaux et les salles de bains, mais le plus souvent en intérieur. 45 chambres, hammam, l'ambiance est aussi spectaculaire à l'intérieur, bercée par le charme d'une vue sans obstruction sur le fleuve avec un bar lounge.

"La Tupina" est un restaurant créé en 1968. Spécialités du Sud Ouest dans un décor chatoyant, il attire le beau monde. Alain JUPPE, le Maire de Bordeaux, y a mené le Président Jacques CHIRAC durant sa retraite pour une visite en 2010 à l'occasion de la signature de son livre. Chanel 4, télévision britanique, y a tourné une émission de télé-réalité en juillet 2010, les candidats effectuant un périple dans différentes grandes villes européennes, le temps d'y déguster des huitres. Jean-Pierre XIDARAKIS, propriétaire du restaurant, était l'invité d'Europe 1 pour l’émission “Bonsoir chez Vous... Des menus simples mais bien préparés comme le feuilleté d'endives aux amendes suivi d'un poisson du jour vous seront proposés, effeuillé de morue par exemple : Une halte gourmande sympa qu'ont déjà testé Jacques WEBER, Yves LECOCQ, Jean-Luc PETITRENAUD, Cyril LIGNAC ; la maison s'est fait connaître aussi lors d'un déplacement à New York !

"La Banane" est un établissement qui a été entièrement rénové en 2006 à Saint Barthélémy près de Gustavia. Cet "havre de paix" comme l'indique son nouveau propriétaire contient encore des souvenirs de la vie avec le show biz de son prédécessur, Jean-Marie RIVIERE, metteur en scène et créateur de music-hall - décédé en 1996, il avait fondé le café des Arts à St Tropez, l'Alcazar et le Paradis Latin à Paris.

Voir aussi les sites français inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco

Nos adresses gastronomiques et touristiques à l'étranger

A voir aussi... Notre page sur "la gastronomie et les stars"

Nos adresses gastronomiques et touristiques sur Paris et Ile de France

© Tous droits protégés et copyright

Toute reproduction, représentation, traduction ou adaptation, qu'elle soit intégrale ou partielle, quelqu'en soit la propriété, le support ou le média, est strictement interdite sans autorisation de l'auteur - Copyright sur toutes photos de l'auteur.